La franc-maçonnerie et la NASA

Les franmacs eux-mêmes s’en vantent : le programme Appollo et les atterrissages sur la lune étaient truffés de FM. Comme cela est très peu connu, nous avons pensé que c’était des élucubrations.. mais non. Simplement, personne ne le sait, il y a comme un voile jeté par les média et l’éducation là-dessus.

Entre autres sites, une loge reproduit un article du « Scottish Rite Magazine ». On y apprend notamment que Buzz Aldrin était un FM du 33ème degré (32 au moment de l’alunissage, loge 1417 du Texas).

Lorsqu’on sait qu’à partir du 30ème degré de la maçonnerie, il faut faire allégeance officiellement à satan, on comprend que tout cela est très louche et n’est pas le fruit du hasard. Est-ce que cela pousse la version de « on a jamais aluni ? »

Ou bien au contraire cela renforce la thèse officielle car les nombreux FM auraient mis le paquet pour symboliquement accomplir cette performance transhumaine avant l’heure ? Chacun se fera son idée.

Il existe même une loge au Texas, liée à la lune de par son nom.

Dans un article aujourd’hui disparu du site newsoftomorrow.org, on pouvait y lire ceci :

Parmi les premiers astronautes maçons se trouvent : Edward E. « Buzz » Aldrin, Jr., LeRoy Gordon Cooper, Donn E. Eisele, John H. Glenn, Virgil I. « Gus » Grissom, James Benson Irwin, Robert L. Kline, Edgar D. Mitchell, Walter M. Schirra, Jr., Thomas P. Stafford et Paul J. Weitz.] En effet, John Glenn, l’’un des premiers sept astronautes du Projet Mercury, est maintenant un sénateur américain influent de l’’Ohio, qui retournera, en octobre 1998, à bord de la navette spatiale. J’’ai aussi appris que deux anciens administrateurs haut placés de la NASA, Kennedy S. Kleinknecht, et James E. Webb sont tous les deux maçons.

Kleinknecht fut chef de la NASA lors de Apollo, et lui et son frère sont des FM du 33e degré..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.