Augmentation des crises cardiaques de sportifs suite aux vaccins covid

Nous allons tenter d’étudier scientifiquement si les problèmes « brutaux » de santé des sportifs de haut niveau ont augmenté en 2021, depuis la vaccination de masse contre le covid.

Le contexte

De nombreux sites classés comme complotistes, ou qui le sont vraiment, prétendent que les morts brutales de sportifs sont 5x plus élevées en 2021 qu’avant. Comme leurs explications sont alambiquées, voire erronées, nous ne ferons pas de liens directs, mais vous les retrouverez facilement dans certaines des sources de cet article.

Néanmoins, le contexte global est que ces morts violentes sont connues et étudiées depuis des années.

Ainsi, la FIFA a fait réaliser une étude scientifique, publiée dans le réputé BMJ en 2019. C’est le « Sudden Death Report » ou SDR. Cette étude est intéressante pour notre démarche scientifique. En effet, elle a été faite selon un protocole carré : les chercheurs ont recensé de la manière la plus exhaustive possible toutes les morts (et évènements graves type arrêts cardiaques) qui sont arrivés sur les terrains de sport ou juste après le match. Le périmètre est uniquement le football. Tous les niveaux sont recensés: amateur, régional ou national/pro (catégorisé comme « élite »).

L’étude de la FIFA porte sur 5 ans, sur la période 2014-2018 inclus. Sur la période, 33 joueurs « élite » ont été touchés, pour l’ensemble du monde. Sur ces 33, 23 sont morts, ce qui donne une moyenne de 4,6 par an. On notera d’ailleurs que le pourcentage de survie augmente avec le niveau du sportif : cela ne tient pas forcément à son niveau physique, mais peut-être au meilleur accompagnement dans un stade pro ou national, que ce soi la présence de docteurs, de défibrillateurs, ou autres.

L’étude peut être considérée comme exhaustive pour les joueurs « élite » : en effet, à ce niveau, un article dans la presse locale ou nationale est systématiquement écrit. Les chercheurs ont utilisé deux méthodes de remontée d’information : un formulaire de saisie sur leur site (communiqué aux instance de la FIFA) + un crawling automatisé de millions d’articles.

Que se passe-t-il en 2021 ?

De nombreux articles sont sortis en 2021 et relatent des morts ou accidents sur les terrains de sport.

Pour en citer quelques-uns entre autres (y compris des sportifs qui ne sont pas morts, mais gravement diminués au point d’arrêter leur saison) :

En fait, c’est un article publié sur un site Israélien (RTNews) qui a mis le feu au poudre : cet article parle de 21 morts FIFA en 2021 selon ses calculs : mais il ne donne pas le détail de sa liste, ni quel niveau a été retenu pour être inclus. La traduction de l’article de RTNews en Français semble sous-entendre qu’ils se sont en fait basé sur des recensements extérieurs, ainsi que sur une liste partielle qui est mise à jour sur le site Wikipedia. Cette liste recense les joueurs de foot morts lors de matchs, sur les 20 dernières années.


Cet article israélien n’est pas carré car il mélange un peu tous les chiffres, les joueurs pro, les amateurs, les niveaux de mortalité par million ou par millier, cite plus de 100 morts mais tous sports confondus, etc.


Y’a t’il vraiment eu beaucoup plus de morts violente de sportifs en 2021 ?

Pour sortir de l’ambiguïté, la seule solution est de se restreindre sur les catégories que la FIFA qualifie de « Elite ». La définition de la FIFA semble être des joueurs de division 1 ou 2 de chaque pays.

Bien entendu, les chiens du système, à savoir l’imMonde, se sont grouillés d’écrire un article de mensonge qui ne prouve rien du tout, pour dire que cette affirmation était fausse. Article écrit quelques jours après l’article de RTNews.

C’est bon signe, cela veut dire que l’information circule bien et qu’ils sont obligés de la nier. L’article du Monde est particulièrement nul : il fait parler un médecin qui fait semblant de s’émouvoir que deux joueurs ayant nécessité une défibrillation, ne soient pas cités dans l’article de RTNews. Ce qui à ses yeux montre que l’article n’est pas sérieux.

Comme si des cas locaux et connus de lui seul, pouvaient être cités dans ce qui est par définition une revue de presse. De plus, cette réponse tend au contraire à donner plus de crédit à l’étude israélienne, car elle confirme que ce qui est trouvé dans les journaux ne représente qu’une petite fraction des incidents.

Enfin, l’immonde critique le calcul de pourcentage d’incidents qui mélangerait des milliers et des millions. En effet ce calcul est mal fait dans l’article de RTNews. Mais le reste de l’article du Monde parle ensuite de cette proportion et des cas de myocardites dus aux vaccins, et n’aborde pas le fond du sujet. Donc il n’y aucun argument à part en résumé que « un recensement disparate non exhaustif et un calcul faux ne prouvent rien ». Certes.

Alors, comparons scientifiquement le rapport SDR de la FIFA et les morts de joueurs de football en 2021

Comparaison scientifique

Nous allons pouvoir dézinguer les soi-disant fact-checkers du Monde en nous livrant à un calcul simple, avec des données qu’ils nous ont eux-mêmes fournies.

La valeur « de référence » des morts SDR FIFA niveau Elite est donc de 4.6

En nous livrant à un calcul rapide, 150 pays ayant chacun 2 divisions, avec 20 équipes de 20 joueurs.. on arrive à un ordre de grandeur de 120 000 joueurs « Elite » dans le monde.

Le ratio de référence des SDR est donc d’environ 1 / 26 000 par an.

Mais que lit-on dans l’article du Monde ? Selon leur source médecin, le taux de référence est en fait de un sur 50 000 à 1 sur 500 000.

On voit déjà que la réalité de la FIFA se trouve déjà au dessus de la fourchette du soi-disant expert. Admettons que ce soit du au fait que le phénomène touche plus fortement les joueurs élite.

Mais alors.. dans la suite de l’article de l’imMonde, on parle de 1000 morts subites par an lors d’une activité sportive. Otez-moi d’un doute : ces « journalistes » savent-ils faire des règles de trois ? Se relisent-ils lors qu’ils publient n’importe quoi ? Non, parce que s’il y a 1000 morts subites par an, et que la fréquence est de 1 sur 50 000, cela signifie que nous avons 50 millions de pratiquants de sport en France. Mais encore mieux. A un sur 500 000, nous avons 500 millions de pratiquants de sport en France. C’est fantastique. Mais cela ne choque pas notre « journal de référence » de se contredire dans leur propre article.

Ah, le camp du bien les combattants contre les fakes news, sont en fait ceux qui les répandent…

Bref, nous savons qu’environ 25 millions de français pratiquent un sport. Comme c’est drôle, on retombe sur un taux de référence d’environ un sur 25 000, cohérent avec la FIFA

Alors…

Alors en 2021, il faudrait reprendre la liste Wikipedia, et aussi la liste donnée par Laurent Sailly sur le site du Courrier des Stratèges, et n’en garder que les joueurs de Foot Elite.

Je laisse cela en devoir de vacances.

Mais le chiffre de 21 morts apparait comme correct. Pour s’en convaincre, on peut par exemple prendre les morts de décembre 2021, cités sur l’article Wikipedia mais aussi sur le site du « Gateway Pundit ». On constatera que ces 4 morts sont bien de niveau national

Il reste un dernier argument possible pour nos menteurs professionnels : « ça n’a rien à voir avec le vaccin ». Alors outre que plusieurs morts sont arrivées peu de temps après le vaccin, nous savons que les vaccins sont quasi obligatoires à ce niveau de compétition. S’ils ne le sont pas directement à causes des gouvernements, la fréquence des voyages à l’étranger ou les pass sanitaires locaux ont poussé une très grande majorité de sportifs pro à se faire vacciner, environ 80% d’après plusieurs sources.

Enfin, quel évènement de santé mondial est arrivé en 2021, mais n’était pas là sur 2014-2018, notre période de référence ? A part ces thérapies géniques ARNm, je ne vois pas…

En outre, la statistique de 21 par rapport à 4,6 est tellement à plusieurs écarts-types au dessus de la moyenne, qu’un effet du hasard est strictement impossible.

Conclusion

Nous avons montré qu’il est certain à 99% que la vaccination covid augmente considérablement le risque de morts subite sur le terrain des joueurs de foot pro Elite. Certains ne s’y trompent pas, un ancien pro demande qu’une enquête soit ouverte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.