Zemmour et le catholicisme

Phénomène médiatique monté par Bolloré en cette fin d’année 2021, Eric Zemmour a été patiemment mis en avant depuis quelques années par Vincent Bolloré et ses médias. Même Paris Match, en publiant des photos « volées » e Eric Zemmour apparemment infidèle avec sa conseillère Sarah Knafo, renforce une légende d’homme désirable et fort. Loin donc de l’affaiblir, cette tactique de billard est promue par un journal qui vient de passer du giron de Lagardère à celui de Bolloré.

Comme l’explique bien « Faits et Documents », Bolloré et ses réseaux ont perdu du poids en Afrique à cause de l’élection de Macron. Cette blessure ne peut se guérir que par la guerre. Zemmour est l’arme de cette guerre.

Quelle est la vraie finalité ? Nul ne peut le dire. Utiliser Zemmour comme un « proxy », comme Macron l’a été pour les Rothschild ? S’en servir pour que Marine Le Pen diminue, et que du coup Bertrand soit au second tour et gagne ?

Ce qui est certain c’est que Eric Zemmour porte haut et fort certains thèmes classiques de l’extrême droite, comme l’immigration, la grandeur de la France, la résistance face à l’idéologie woke et gauchiste.

Cependant, il est clair qu’il ne le fait pas pour les bonnes raisons. Si on est complotiste, on pourrait même penser que Zemmour est mis sur orbite pour détourner les français du combat contre le nouvel ordre mondial, le pass sanitaire et le transhumanisme, en les retournant contre les MOYENS qui ont été utilisés pour parvenir à ce nouvel ordre mondial.

Surtout, Zemmour nous défend par un réflexe de cette guerre anti musulmane, cette théorie du choc des civilisations. Pourtant, la réalité est plus complexe. Certains musulmans pratiquants ont beaucoup en commun avec des chrétiens voire des tradis : valeurs familiale, abnégation, recherche du bien commun.. A l’inverse, en tarissant ou retournant les flux migratoires, cela ne fera pas changer d’avis les millions de français gauchistes qui nous pourrissent la vie. L’immigration n’est pas, contrairement à ce que dit Zemmour, l’alpha et l’omega de la politique française. L’islamisation est un symptôme de la maladie. Mais ce n’est pas la cause. La cause c’est la déchristianisation de la France. L’abandon de la morale, de la droiture.

Quelques exemples montrent qu’il n’a pas compris, ils éclairent le personnage.

D’abord, en 2006, Eric Zemmour a écrit un livre intitulé « Le premier sexe ». Dans ce livre assez trash, il montre qu’il n’a rien compris à la morale catholique, hélas comme nombre de ses correligionaires. Eric s’appelle Moise à la synagogue : il est assez gonflé de demander aux musulmans de donner des prénoms chrétiens à leurs enfants : les juifs ont de nombreux prénoms en commun avec les chrétiens, ils n’ont donc pas beaucoup d’effort à faire. Et lui, par l’existence de son « prénom religieux », montre bien que cette « francisation », cette « catholicisation » n’est que de façade.

Bref, dans ce livre il décrit une sorte de mysticisme de la virilité, il ne croit pas au mariage d’amour, ne réprouve pas moralement la prostitution.. il n’a pas compris ! Même si cela date de 2006, cet éclairage n’a pas pris une ride, il explique que s’il souhaite arrêter les wokes, c’est juste parce que cela détruit la société, mais pas par conviction. Cela explique aussi qu’il dit qu’il ne touchera pas à l’avortement.

Zemmour a aussi été suspecté d’aller dans des clubs libertins, voire avec sa femme. Vrai ou pas, cela cadre avec le personnage.

Enfin, il a avoué, vers la 28 à 32e minute d’un interview sur Sud Radio avec André Bercoff le 11 octobre 2021, que le passe sanitaire ne lui posait pas de problème. Il dit juste qu’il « comprend » ce qui sont contre car ils ont peur que ce système soit exploité pour aller contre la liberté.

Dans tous ces échanges, je le crois sincère. Certains pensant qu’il « cache son jeu » pour pouvoir être élu. Je ne pense pas. Il projette vraiment le Liban et Israël sur la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.