Non, les tests PCR ne servent pas à injecter du graphène

La rumeur tourne en boucle sur les forums de résistants. Les tests PCR seraient utiliser pour « casser la barrière encéphalique » et carrément nous injecter de force du vaccin, nous injecter du graphène qui (au choix) rend stérile, zombie, fou, mourant dans les 3 ans à venir..

bien entendu, rien de tout cela n’est vrai. La question est : qui sont les manipulateurs qu créent ces fake ? Ensuite, les gens moins cultivés que la moyenne les répandent et cela permet de décrédibiliser les réseaux de résistance.

De temps à autres, des influenceurs résistants comme Silvano Trotta se laissent prendre (certes pas pour la « vaccination via PCR » mais pour des fake assez criants cela arrive de temps à autre).

Nous avons reconstitué, à notre petite échelle, un de ces fake.

Il a circulé sur les réseaux une image. En voici une copie d’écran faite sur le téléphone d’un ami.

On y voit clairement ce qui semble être une image antique de l’Égypte, avec un citoyen, présenté comme esclave, qui se fait défoncer le nez avec une tige jaune. Très étrange en effet.

Mais c’est la « signature » du texte qui m’a interpellé : Terry Cailleau. En cherchant ce nom, je suis tombé sur des interventions délirantes de ce monsieur qui croit aux ovnis.

Et en recherchant via des outils de recherche inversée par image, je suis tombé sur la source dans la bibliothèque d’images de Getty. Dans l’image source, qui s’appelle « Ophtalmologue traitant un patient, papyrus.. « , on voit clairement que l’outil va jusqu’à l’œil. Il y a donc quelqu’un qui a délibérément truqué l’image via Photoshop.

UNSPECIFIED – APRIL 08: Ophthalmologist treating a patient, papyrus, reconstruction of a fresco from the Theban tomb of Ipi, originally dating back to the Dynasty XIX. Egyptian civilisation. Cairo, Istituto Del Papiro (Photo by DeAgostini/Getty Images)

Il serait intéressant de remonter à l’auteur de ce fake pour comprendre ses motivations :

  • S’agit-il d’un complotiste menteur (comme le sont beaucoup de croyants aux ovnis ou autres supercheries, ils savent qu’ils mentent) qui cherche à recruter de nouveaux adeptes crédules sur le thème connexe du « complotisme sanitaire » ? Le but étant alors dans ce cas d’augmenter son audience et de gagner de l’argent en vendant des livres, goodies ou formations pour résister à l’apocalypse.
  • S’agit-il d’un affidé du gouvernement ou de Big Pharma qui cherche délibérément à tromper des anti-pass afin de les ridiculiser, et aussi de les diriger vers de vaines théories stupides afin qu’ils pensent à autre chose au lieu de résister concrètement ?

Un commentaire Facebook du 7 février 2021 contient cette fake image. Sont mentionnés Terry Cailleau et « Sylvie Bombrun ».

L’AFP Factuel en avait déjà parlé le 23 décembre 2020. Mais dans leur article et la capture d’écran qu’ils donnent, c’était la « vraie » image.

Pour l’image modifiée, je n’en ai pas trouvée d’avant le 7 février 2021 (Twitter (compte « conspjustice ») ou forums louches type jeuxvideo.com). L’image originale est utilisée à de nombreux endroits, notamment le 18 juin 2020 sur un site écrit en arabe qui fait un article sur « comment les égyptiens répondaient aux pandémies ».

En cherchant la phrase qui accompagne le tweet de conspjustice, je suis tombé sur une publication Facebook du 6 février par le compte « Esotérisme et Exotérisme » du 6 février 2021 au soir (7 février avec un décalage horaire, on dirait). Cela a vite fait le tour du monde avec cette photo truquée (y compris sur un compte Twitter nommé Christine Devier-Joncour, le 23 avril 2021), ainsi en commentaire du site « les moutons enragées » le 8 février 2021. Le compte Facebook a visiblement 9h de décalage avec la France, ce qui le place dans le fuseau de Californie. Il est possible que ce compte soit l’auteur de la supercherie, il faudrait en discuter avec lui (d’où vient sa source de l’image).

One thought on “Non, les tests PCR ne servent pas à injecter du graphène”

  1. Bonjour à tous,

    Voici la première partie, intitulée « Une Pandémie de Protéines Spike ou une Pandémie d’Oxyde de Graphène? » de mon dernier dossier, très long, intitulé « Nous Sommes en Guerre de Guérison à l’encontre d’un Virus bien Visible ». La seconde partie, non publiée à ce jour, a trait au Grand Minimum Solaire, à la destruction programmée de l’agriculture et de l’élevage, aux Famines qui émergent, aux fausses viandes chimériques cellulaires et à base d’insectes, etc.

    http://xochipelli.fr/2021/08/los-cantos-de-xochi-nous-sommes-en-guerre-de-guerison-a-lencontre-dun-virus-bien-visible/

    Cette première partie est extrêmement longue: j’y travaille depuis plus de trois mois. Je présume qu’elle fait, environ, 140 pages en format A4, ou plus, avec pour l’instant plus de 1000 liens, pour le dossier intégral. Je conseille, ainsi, à tous les lecteurs intéressés, mais extrêmement pressés par le Temps, de consulter, en priorité, les trois chapitres sur l’Oxyde de Graphène, ainsi que le début de l’avant-propos que je viens de placer sur une autre url, pour plus d’aisance:

    « Une Pandémie d’Oxyde de Graphène? »

    http://xochipelli.fr/2021/08/une-pandemie-doxyde-de-graphene/

    Bonne Lecture

    Nous continuons le combat.

    Xochi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.