La police peut nous espionner tranquillou

septembre 26, 2016 by Politique No Comments

La police américaine, mais celle de France aussi, utilise des « Stingrays », nom passé dans le générique désignant les « IMSI catchers », ces « tours d’antennes portables » qui hackent le réseau mobile 2G, 3G ou 4G des opérateurs.

Ces appareils « ajoutent » une antenne relais locale puissante, à laquelle les gens dans le coin vont naturellement se connecter.

Les gens qui s’y connaissent, peuvent télécharger des applications « anti IMSI catchers » : ces apps vont analyser les identifiants et positions des tours « officielles » et cela va permettre de détecter si on est « connecté » à une « fausse » antenne relais placée là par la police.

Il existe également plein d’autres appareils d’espionnage pour les polices.

Les manuels de ces appareils ont été donnés au public par des gentils hackers et permettent d’en savoir plus sur leur fonctionnement, pour s’en défendre : https://theintercept.com/2016/09/12/long-secret-stingray-manuals-detail-how-police-can-spy-on-phones/

A noter que de tels appareils sont aussi connus pour être utilisés par la police français, notamment lors des manifs pour tous ou manifs anti loi travail, afin d’espionner les ennemis politiques du gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *