Examen de conscience pour confession générale

novembre 16, 2014 by Religion No Comments

Note du site : ce document a été scanné quasiment tel quel et remis en forme. Il est destiné en premier lieu aux personnes pratiquantes, mais qui ont peut-être eu une vie compliquée et désirent faire une bonne confession générale pour nettoyer leur passé et leur conscience.

+

EXAMEN DE CONSCIENCE POUR UNE CONFESSION GÉNÉRALE

QUESTIONS PRÉLIMINAIRES

  • Combien de temps s’est-il écoulé depuis votre dernière confession? Avez-vous reçu l’absolution et accompli votre pénitence?
  • Avez-vous volontairement caché un péché mortel, ou vous êtes-vous confessé sans contrition, sans un ferme désir de changer de vie. d éviter les occasions volontaires et prochaines de péché mortel et d’accomplir votre pénitence?

– Combien de mauvaises Confessions et mauvaises Communions avez- vous faites? Avez-vous reçu en état de péché mortel les Sacrements de la Sainte Eucharistie, de Confirmation, de Mariage ou d’Extrême Onction?

 

Premier Commandement de Dieu: « TU ADORERAS DIEU SEUL ET TU L’AIMERAS PLUS QUE TOUT »

 

  • Avez-vous volontairement renié la Foi Catholique en rejetant ou cri­tiquant certains points de son ensei­gnement traditionnel? Avez-vous ac­cepté dans votre coeur des doutes sur des articles de Foi, suggéré ou encou­ragé ces doutes chez le prochain? Avez- vous trahi la Foi Catholique en disant que toutes les religions se valent, ou que toutes ont des valeurs de salut? Avez-vous suivi des doctrines condam­nées par l’Eglise (faux oecuménisme, libéralisme, modernisme…)?
  • Avez-vous lu, acheté, vendu, prêté de la littérature hérétique? Avez-vous assisté à un culte non- Catholique? Avez-vous écouté des ser­mons donnés par des ministres non- Catholiques? Avez-vous exposé votre Foi au danger par des associations ou des amitiés dangereuses? Avez-vous donné votre nom à une société interdite par l’Eglise ( socialo-communiste, ma­çonnique…)? Etes-vous, par votre faute, resté ignorant des vérités de la Foi Catholique? Avez-vous eu honte de votre Foi Catholique par respect humain?
  • Etes-vous resté pendant une longue période de temps sans prier ni faire aucun acte de dévotion envers Dieu?
  • Avez- vous adoré des créatures, ou leur avez-vous donné tant d’impor­tance qu’elles ont pris ’a place de Dieu dans votre vie ,-rurt, télévi­sion, musique moderne, modes…)
  • Avez-vous commis un péché dans un lieu consacré? Avez-vous manqué gravement de respect à Dieu dans une église par des conversations impures, en vous tenant mal ou en étant habillé de façon scandaleuse?
  • Avez-vous pratiqué la supersti­tion, consultant des diseuses de bonne aventure, lisant les horoscopes? Avez- vous collaboré à des actes de spiritis­me, de magie noire ou de satanisme?
  • Etes-vous tombé dans le désespoir, dans la présomption (restant dans le péché parce que Dieu est bon ) ?

 

Deuxième Commandement de Dieu: « TU N’EMPLOIERAS PAS LE NOM DE DIEU EN VAIN »

 

  • Avez-vous blasphémé contre Dieu et Ses perfections, contre la Sainte Eglise, la Très Sainte Vierge Marie ou les Saints? Avez-vous eu de la haine pour Dieu? Avez-vous prononcé avec irrévérence le Saint Nom de Dieu, ou abusé des citations des Saintes Écritures de façon indécente ou grossiè­re?
  • Avez-vous fait des faux ser­ments, ou des serments contre la jus­tice et le prochain. Avez-vous donné votre nom à une société secrète? Avez- vous prêté serment en son sein? Avez- vous poussé quelqu’un à jurer fausse­ment ou sans raison, ou à violer un serment? Avez-vous violé un voeu, ou l’avez-vous changé sans permission? Avez-vous fait des voeux imprudents?
  • Avez-vous maudit votre pro­chain? Prononcez-vous souvent des malédictions?

 

 

Troisième Commandement de Dieu: « TU SANCTIFIERAS LE JOUR DU SEIGNEUR » – Les Commandements de l’Eglise

  • Avez-vous volontairement manqué la Sainte Messe un Dimanche ou un jour de fête d’obligation? Etes-vous arrivé volontairement en retard ou êtes-vous parti avant la fin? Vous êtes-vous distrait volontairement à l’église?
  • En cas d’impossibilité assister à la Sainte Messe, avez-vous pris soin de sanctifier le Jour du Sei­gneur d’une autre façon?
  • Avez-vous, par paresse, manqué d’assister aux catéchismes, cercles d’étude, journées de récollection, … organisés par votre Prieuré?
  • Avez-vous assisté à la « nouvelle Messe »? Avez-vous reçu la Communion dans la main?
  • Avez-vous travaillé servilement sans permission les Dimanches ou jours d’obligation? Avez-vous désacralisé ces jours par des actions coupables?
  • Avez-vous respecté les préceptes de la Confession et de la Communion pascales, ainsi que les règles du jeûne (sans oublier le jeûne eucharistique) et de l’abstinence? Avez-vous soutenu matériellement votre chapelle selon vos moyens?
  • Vous êtes-vous marié devant un ministre non-Catholique? Avez-vous contracté mariage d’une façon interdite par l’Eglise?

 

Quatrième Commandement de Dieu : »HONORE TON PÈRE ET TA MÈRE »

 

  • Avez-vous manqué de respect à l’égard de vos parents ou supérieurs? Les avez-vous méprisés d’une façon ou d’une autre? Leur avez-vous désobéi en matière grave, les avez-vous offensé ou peinés sans raison grave? Avez-vous refusé de les aider matériellement et spirituellement dans la mesure de vos moyens? Avez-vous eu honte d’eux?
  • Avez-vous fidèlement accompli leurs dernières volontés? Avez-vous prié pour eux?
  • Avez-vous manqué de respect à vos supérieurs religieux? Avez-vous prié pour eux, et si nécessaire, pour leur conversion?
  • Avez-vous prié pour votre pays et votre gouvernement? Avez-vous voté pour des gens indignes? Avez-vous par­ticipé à des manifestations révolutionnaires, troublé ou résisté sans raisons graves à l’ordre public ou à l’autorité légale?

 

Cinquième Commandement de Dieu : « TU NE TUERAS PAS »

  • Avez-vous, directement ou non, provoqué la mort ou blessé physique­ment votre prochain? Avez-vous, directement ou non, essayé de tuer quel­qu’un? Avez-vous tué par avortement? Si oui, saviez-vous que l’Eglise sanc­tionne un tel crime par une peine d’excommunication? Avez-vous illégitimement empêché la vie par la con­traception?
  • Avez-vous tenté de vous suici­der? Avez-vous ruiné votre santé par des excès dans le boire le manger, le tabac? Avez-vous utilisé de la drogue?
  • Avez-vous souhaité la mort ou le malheur de votre prochain? Avez-vous gardé de la haine, de la rancoeur con­tre votre prochain? Avez-vous excité les autres à la violence ou à se ven­ger?
  • Avez-vous participé à des pro­cès injustes?
  • Avez-vous blessé l’âme de votre prochain en donnant du scandale par vo­tre mauvais exemple (par paroles, actions…)? Quelqu’un (surtout un de vos enfants) est-il tombé dans le péché mortel à cause de vous? Avez-vous dé­truit l’innocence d’une personne ou tenté des gens faibles? Avez-vous ten­té de décourager ceux qui voulaient se convertir et changer de vie?
  • Vous êtes-vous exposé, ou avez- vous exposé le prochain à la tentation (boites de nuit, plages, télévision, cinéma, soirées, sorties …)
  • Avez-vous gardé la télévision chez vous tout en sachant qu’elle était une occasion de péché pour vous et vos enfants? Avez-vous écouté de la mau­vaise musique (Rock N’ Roll, Rap . . . )?
  • Vous êtes-vous habillé de façon provocante ou indécente, ou avez-vous laissé vos enfants le faire (mini­jupes ou jupes fendues, pantalons pour les femmes, décolletés provocants, tenues transparentes, shorts, bikinis …)? Avez-vous pris soin de vous ha­biller très correctement à la chapelle (mantille ou voile pour les dames!?
  • Avez-vous eu des fréquentations assidues avec une personne de l’autre sexe quand vous n’étiez pas en condi­tion de vous marier? Avez-vous laissé vos enfants agir ainsi? Avez-vous of­fensé Dieu au cours de ces fréquenta­tions?
  • Avez-vous négligé d’aider selon vos moyens votre prochain qui était en grande difficulté matérielle ou mora­le?

 

 

Sixième et Neuvième Commandements de Dieu : « TE NE FERAS PAS DIMPURETE » – « TU NE DESIRERAS PAS LA FEMME D’AUTRUI »

(Dans ce domaine, il importe d’indiquer les circonstances qui changent la nature du péché: le sexe, la relation de parenté, lié par un voeu, marié ou célibataire au temps où le péché a été commis).

 

– Avez-vous accepté volontai­rement des pensées ou imaginations im­pures, des désirs impurs? Avez-vous prononcé des paroles impures, ou à double-sens, et combien de personnes vous ont-elles entendu? Avez-vous en­tendu des paroles ou chansons impures? Vous êtes-vous vanté de vos péchés d’impureté?

– Avez-vous lu, regardé, vendu, acheté, écrit des magasines, des let­tres, des livres, des films impurs ou pornographiques?

– Vous êtes-vous volontairement exposé à des occasions de péché par une curiosité coupable, une compagnie, des lieux, des amusements, des danses dan­gereux? Vous êtes-vous rendu coupable de familiarités déplacées ou gravement coupables avec des personnes de l’au­tre sexe?

  • Gardez-vous maintenant une com­pagnie ou une relation interdite? Vivez-vous ou avez-vous vécu en si­tuation de concubinage ou d’adultère avec un conjoint qui n’est pas votre époux devant Dieu? Etes-vous un di­vorcé remarié? Depuis combien de temps? Avez-vous ruiné l’âme d’une personne innocente?
  • Commettez-vous le péché soli­taire (masturbation), avec quelle fré­quence et depuis combien de temps? Avez-vous commis le péché de sodomie (homosexualité) ou d’autres péchés contre nature?
  • Avez-vous, par votre liberti­nage (en paroles, actes, habille­ment . . . ), été la cause de tentations ou de péchés pour le prochain?
  • Avez-vous été coupable de sé­duction ou de viol? Avez-vous fait une fausse promesse de mariage? Avez-vous refusé de réparer l’injustice commise? Avez-vous commis l’acte sexuel avec une personne qui n’était pas votre époux légitime devant Dieu (par exem­ple votre fiancé)?
  • Avez-vous utilisé une méthode artificielle de contrôle des naissan­ces? Avez-vous essayé de tricher avec Dieu et Sa Loi (onanisme)? Avez-vous utilisé une méthode naturelle de contrôle des naissance sans avoir une raison très grave et indépendante de votre volonté pour le faire (« Indications” médicale, eugénique ou économique et sociale de Pie XII)? Combien de fois avez-vous commis ces péchés?

 

 

 

Septième et Dixième Commandements de Dieu : « TU NE VOLERAS PAS » – « TU NE DESIRERAS PAS LE BIEN D’AUTRUI »

(Pour les péchés contre la vertu de Justice, il faut aussi expliquer au Prêtre la valeur de ce qui a été volé, le dommage causé par votre injustice. Examinez si 1‘injustice éventuelle a été réparée par une restitution complète. Si le produit du vol n’est plus entre vos mains, il faut en rendre la valeur équivalente, et ceci le plus vite possible. Si vous ne pouvez rendre la totalité de la somme volée immédiatement, rendez au moins ce que vous pouvez maintenant, et prenez la résolution de rendre le reste au plus tôt. Si le propriétaire ne peut plus être re­trouvé, la restitution doit être faite à l’Eglise ou à une oeuvre pie).

 

  • Avez-vous volé quelque chose? Quelle est la valeur du vol? Le produit du vol est-il toujours en votre possession?
  • Avez-vous volé dans un lieu consacré?
  • Avez-vous péché par usure en chargeant des prix exorbitant, en prêtant de l’argent avec un intérêt élevé, vous êtes-vous engagé dans des spéculations frauduleuses ou malhonnêtes? Avez-vous fait de fausses factures, falsifié ou menti sur la qualité ou la quantité du produit?
  • Avez-vous triché au jeu? Avez- vous Joué pour de grosses sommes d’ar­gent? Avez-vous payé vos dettes? Avez- vous contracté des dettes en sachant que vous ne pourriez pas rendre l’ar­gent? Avez-vous forgé des documents?
  • Avez-vous volé les pauvres? Avez-vous fabriqué ou écoulé de la fausse monnaie?
  • Avez-vous accepté un don pour ne pas faire votre devoir d’état ou avez- vous essayé de soudoyer quelqu’un?
  • Avez-vous gardé des choses trouvées sans vous préoccuper de cher­cher sérieusement leur propriétaire? Avez-vous gardé des choses qui ne vous étaient que prêtées?
  • Avez-vous acheté, gardé, caché des choses que vous saviez avoir été volées? Avez-vous, directement ou non, provoqué des dégâts sur la propriété du prochain?

 

  • Avez-vous gaspillé de l’argent en achetant des choses frivoles ou trop chères, en vivant au dessus de vos moyens, en péchant contre l’esprit de pauvreté? Avez-vous pris soin des cho­ses qui vous étaient confiées?
  • Avez-vous été payé pour un tra­vail non fait ou fait si mal qu’il a du être refait par la suite? Avez-vous ob­tenu de l’argent de manière injuste ou illégale? Avez-vous menti pour obtenir des paiements auxquels vous n’aviez pas droit (prime d’assurance, faux frais…)? Avez-vous provoqué une in­justice par votre négligence ou votre ignorance coupable dans l’exercice de votre profession?
  • Avez-vous, d’une façon ou d’une autre, participé au vol, à la fraude ou à ’.’injustice de quelqu’un d’autre? Avez-vous caché une injustice quand il était de votre devoir de la rappor­ter?
  • Avez-vous désiré voler ou com­mettre une quelconque injustice? Avez- vous par des calomnies ou tout autre moyen injuste, causé pour quelqu’un la perte de sa réputation ou de sa posi­tion?
  • Avez-vous voté pour quelqu’un d’immoral ou qui ne respecterait pas la morale Catholique? Avez-vous payé les taxes et impôts que vous étiez tenus en conscience de payer?

 

Huitième Commandement : « TU NE MENTIRAS PAS »

 

  • Avez-vous prêté un faux serment ou donné ce conseil au prochain? Avez- vous signé de faux papiers ou forgé un document ou une signature?
  • Avez-vous menti gravement? Avez-vous péché par médisance ou par calomnie? Aviez-vous de nombreux té­moins? Avez-vous réparé le tord com­mis? Avez-vous provoqué des ressentiments entre d’autres personnes par
    vos paroles ou vos actions? Avez-vous révélé un secret ou lu sans autorité des lettres qui ne vous étaient pas destinées? Avez-vous refusé de par­donner? Vous êtes-vous rendu coupables de jugements téméraires ou de soupçons injustes?
  • Avez-vous parlé en mal de per­sonnes parce qu’elles étaient consa­crées à Dieu?

 

Les Sept Péchés Capitaux

Orgueil – Avarice – Luxure – Envie – Gourmandise – Colère – Paresse

 

 

Les six péchés contre le Saint-Esprit

  • Désespérer de son salut.
  • Combattre la Vérité connue.
  • S’obstiner dans le péché.
  • Prétendre être sauvé sans mérite.
  • Porter envie aux Grâces d’autrui.
  • Mourir dans l’impénitence finale.

 

Les Quatre Péchés qui crient vengeance devant la Face de Dieu

  • Le meurtre de l’innocent (surtout l’avortement et l’euthanasie).
  • La sodomie (l’homosexualité).
  • L’oppression des pauvres (abuser de leur faiblesse).
  • Le refus du juste salaire aux ouvriers.

 

LES DEVOIRS PARTICULIERS DE VOTRE ETAT

 

1: LES PARENTS

  • Avez-vous pris soin de la vie et de la santé de vos enfants? Les avez- vous exposés à de graves dangers avant leur naissance?
  • Leur avez-vous procuré une bon­ne éducation Catholique, selon vos moyens? Avez-vous tout fait pour qu’ils puissent suivre leur scolarité dans une école Catholique tradition­nelle? Les avez-vous envoyés dans des écoles sans Dieu? Leur avez-vous en­seigné leurs prières? Leur avez-vous toujours inspiré, dès leur petite en­fance, un grand amour pour Dieu et une grande horreur pour le péché?
  • Avez-vous trop attendu avant de les baptiser? Avez-vous négligé de les préparer pour recevoir les Sacrements de Pénitence, Confirmation et Sainte Eucharistie? Leur avez-vous assuré l’assistance à la Messe dominicale et les jours d’obligation?
  • Les avez-vous formé à une vie d’esprit de pénitence? Les avez-vous placé dans des situations dangereuses pour leur Foi? Avez-vous exposé leur innocence en laissant les enfants de sexe diffèrent coucher ensemble, ou en les gardant la nuit dans la chambre à coucher des parents?
  • Avez-vous surveillé leur con­duite morale avec le plus grand soin? Avez-vous pris le temps de parler avec eux pour les diriger dans la voie de la vertu? Avez-vous surveillé leurs fré­quentations, leurs relations, leur ha­billement, leurs habitudes pour les aider à garder l’état de Grâce?
  • Les avez-vous autorisé à re­garder la télévision, à lire des ou­vrages moralement suspects, à avoir des distractions dangereuses?
  • Les avez-vous laissé avoir une fréquentation régulière alors qu’ils n’étaient pas assez mûrs pour cela? Les avez-vous laissé dans des compagnies dangereuses (surprises parties, sor­ties tard le soir, …)?
  • Leur avez-vous donné le mauvais exemple, surtout en matière reli­gieuse?
  • Les avez-vous préparés à trou­ver un travail pour vivre? Leur avez- vous donné la formation intellectuelle nécessaire?
  • Avez-vous favorisé un de vos en­fants par rapport à un autre? Les avez- vous négligés ou les avez-vous traités de façon trop dure, injuste, ou au con­traire trop libérale en leur laissant faire tout ce qu’ils voulaient?
  • Avez-vous obligé vos enfants à suivre un état de vie pour lequel ils n’avaient pas de vocation? Les avez- vous poussés à ne pas suivre une vocation religieuse? Les avez-vous, sans juste cause, empêchés de se marier?

2 : LES GENS MARIES

  • Etes-vous entré dans l’état de mariage pour de mauvaises raisons? Avez-vous blessé votre conjoint par votre conduite, ou l’avez-vous excité à la jalousie?
  • Avez-vous profané la sainteté du mariage en essayant d’empêcher la fin voulue par Dieu?
    • Avez-vous été violent à l’égard de votre épouse, par paroles ou ac­tions?
    • Avez-vous, sans juste cause, abandonné votre épouse, vos enfants et vécu de façon séparé pendant long­temps?

3: LES EPOUX

  • Avez-vous été infidèle à votre épouse? L’avez-vous traitée de façon injuste et tyrannique? Avez-vous été violent avec elle? L’avez-vous rendue malheureuse par votre froideur, vos négligences ou en passant trop de temps loin de la maison? L’avez-vous aidé dans ses croix et difficultés (surtout quand elle était enceinte)?
  • Avez-vous pris le temps de par­ler avec elle, de lui manifester votre affection par des attentions et des ac­tions adéquates (fleurs, sorties…)?
  • L’avez-vous poussé à agir con­tre sa conscience dans vos relations intimes avec elle? L’avez-vous sup­portée matériellement, ou avez-vous gaspillé les biens de la famille?

 

4: LES EPOUSES

  • Avez-vous, sans l’accord de vo­tre mari, fait des dépenses extrava­gantes?
  • Avez-vous rendu les relations avec lui tendues par votre égoïsme, vo­tre jalousie, ou votre manque de cha­rité? Lui avez-vous été infidèle? A­vez-vous recherché des consolations auprès d’autres hommes?
  • Avez-vous respecté votre mari, l’avez-vous fait respecter par vos enfants, lui avez-vous obéi en toutes les choses raisonnables et morales?
  • Avez-vous rendu votre foyer désagréable par votre mauvais caractère, vos reproches constants, vos exagé­rations?
  • Vous êtes-vous refusé à lui sans raison grave dans vos relations inti­mes? L’avez-vous poussé à offenser Dieu dans ce domaine, ou à agir contre les lois de la nature?
  • Avez-vous accompli votre devoir d’état comme maîtresse de maison avec le sourire, ou au contraire avez-vous été paresseuse et négligente?

 

5: LES ETUDIANTS

  • Avez-vous étudié avec sérieux sans gaspiller l’argent que vos pa­rents vous donnaient pour vos études? Avez-vous abusé de la liberté que vous aviez en étant loin de votre famille?
  • Avez-vous délaissé votre vie  spirituelle durant vos études? Avez- vous protégé votre Foi contre les at­taques de mauvais professeurs, cama­rades ou livres? Avez-vous eu honte de votre Foi dans votre milieu d étude?

 

6: ADOLESCENTS

  • Avez-vous accompli votre devoir d’état è la maison avec gentillesse?
  • Vous êtes-vous trop préoccupée de votre apparence et avez-vous passé trop de temps et d’argent avec des fri­volités (produits cosmétiques…)?
  • Vous êtes-vous habillée de fa­çon mondaine, provocante ou impudique? Avez-vous gardé des occasions de péché dans votre vie, ou avez-vous été une occasion de péché pour le prochain?
  • Avez-vous cultivé votre intel­
    ligence, ou avez-vous gaspillé votre énergie et votre temps avec des romans louches, la télévision, des films dou­teux, des bandes dessinées?
  • Avez-vous appris à mortifier votre volonté par l’esprit de péni­tence et de charité, en luttant contre votre égoïsme?
  • Avez-vous cherché à dominer vos sentiments, en écoutant le conseil de vos parents sur le sujet? Avez-vous évité les mauvaises fréquentations?

 

7: EMPLOYEURS

– Avez-vous traité vos employés ou vos clients d’une manière dure, irrespectueuse, tyrannique ou injuste? Leur avez-vous payé un juste salaire? Si non, avez-vous restitué le produit
de vos vols? Les avez-vous obligés à travailler les Dimanches et Fêtes d’obligation? Avez-vous été pour eux une occasion de péché?

 

8: EMPLOYES

  • Avez-vous servi votre employeur avec honnêteté? Avez-vous été injuste à son égard (vols, retards, usage du téléphone…), avez-vous restitué le produit de vos vols s’il y en a eu?
  • Avez-vous gravement péché con­tre la charité ou la justice dans votre milieu de travail? Quelqu’un a-t-il souffert de vos manquements?

– Avez-vous volontairement tra­vaillé dans un milieu où votre Foi et vos moeurs étaient en danger? Avez- vous, par votre activité profession­nelle, aidé la cause révolutionnaire?

 

9: MAGISTRATS ET AGENTS PUBLICS

– Avez-vous accompli votre devoir public avec diligence et honnêteté? Avez-vous trahi votre pays ou le prochain par faiblesse, respect humain, désir de popularité, de puissance ou d’argent? Avez-vous laissé les coupa­bles impunis (ou les avez-vous proté­gés) et les innocents condamnés ou re­jetés?

  • Avez-vous été soudoyé ou cor­rompu par des présents ou de l’argent? Avez-vous soudoyé ou corrompu le pro­chain? Vous êtes-vous enrichi au dé­pend du prochain ou du pays? Avez-vous aidé les pauvres et ceux qui étaient persécutés?
  • Avez-vous donné du scandale par votre comportement public?

 

10 : AVOCATS, JUGES, GENS DE JUSTICE

  • Avez-vous plaidé des causes im­morales ou injustes? Avez-vous obtenu des jugements injustes, ou la condam­nation de personnes innocentes? Avez- vous perdu un procès à cause de votre ignorance coupable, de négligence, d ‘ hypocrisie?
  • Avez-vous donné des conseils immoraux? Avez-vous volé votre client ou fait traîner en longueur la cause sans juste raison? Avez-vous menti
    sous serment, ou conseillé aux autres de mentir?

– Avez-vous falsifié, détruit ou substitué des documents? Avez-vous accepté des « pots de vin »? Avez-vous fait des fausses factures, ou demandé des honoraires démesurés, pour un tra­vail non fait? Combien d’argent avez- vous volé par ces procédés? Avez-vous réparé toutes les injustices dont vous avez été la cause?

 

11: PERSONNEL MÉDICAL

– Avez-vous pratiqué votre scien­ce médicale sans avoir la connaissance ou l’expérience suffisante? Avez-vous péché par négligence dans la pratique de votre devoir d’état? Avez-vous uti­lisé ou prescrit des remèdes ou des opérations dangereux? Avez-vous tué, blessé, directement ou indirectement (avortement, euthanasie …)? Avez- vous multiplié les frais médicaux de vos clients sans nécessité? En cas d’erreur de votre part, avez-vous tou­jours essayé de la corriger? Avez-vous été patient avec vos malades?

  • Avez-vous donné des conseils immoraux, prescrit (ou vendu) des mé­dicaments ou des interventions chi­rurgicales qui s’opposent à la Loi Di­vine (contraceptifs, vasectomie, li­gature des trompes, onanisme, avortement, euthanasie, fécondation artifi­cielle . . . ) ?
  • Avez-vous aidé vos clients mou­rants à se réconcilier avec Dieu et à recevoir les derniers Sacrements? Avez-vous pris soin de baptiser ou de faire baptiser les enfants en danger de mort?

 

 

12: HÔTELIERS ET RESTAURATEURS

  • Avez-vous vendu de la nourri­ture frelatée, de l’alcool à des per­sonnes déjà intoxiquées, ou poussé vos clients à boire plus que de raison? Trichez-vous sur la marchandise?
  • Avez-vous essayé d’empêcher, autant qu’il était en votre pouvoir, le péché de s’installer dans votre établissement (pornographie, blasphèmes, spectacles indécents, jeux d’argent, violences verbales ou physiques,…) ?
  • Votre profession représente-t- elle, pour vous, votre famille ou votre prochain une occasion de péché?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *