Catholiques au Vietnam

août 29, 2013 by Tradition No Comments

(Reprise d’un article de 2010)

 

Ayant été au Vietnam en mai 2010, je souhaite vous faire partager ces quelques informations « de visu » sur la situation des catholiques dans ce pays communiste. Il y a part ailleurs énormément de choses à dire sur ce beau pays, si d’aventure certaines personnes sont curieuses.
Pour rester sur le plan religieux :
– Il y a environ 6 millions de catholiques au Vietnam sur une population de 85 millions. Les chiffres sont assez fiables car issus des statistiques de baptême.
– Il y aussi des minorités protestantes, concentrées dans le sud, elles sont moins inquiétées par l’état.
Nos guides (Le Vietnam ne peut pas être visité librement sans guide) nous ont concédés que les élites et le parti n’aiment pas les catholiques pour principalement deux raisons :
-1- Ils avaient soutenus les occidentaux (France puis USA) lors des guerres civiles. Cette raison diminue au fur et à mesure que les souvenirs de la guerre s’éloignent, la majorité des gens sont maintenant trop jeunes.
-2- Surtout, les catholiques sont le seul groupe organisé qui résiste à l’état communiste, ce qui fait peur. Dans cette situation, la majorité des gens ne veulent pas d’histoires.
Mais de manière étonnante, ce n’est pas vraiment un désaccord sur le plan religieux, tant que le respect des anciens et des morts, sacré ici, est gardé. On sent par contre beaucoup d’ignorance de la part des non chrétiens.

Afin de contrôler la situation, le Vietnam a fait un peu comme Sarkozy avec les musulmans, il a créé des sortes de conseils locaux du catholicisme, qui sont noyautés par des communistes.
De plus, toute entrée au séminaire, à fortiori toute ordination ou nomination d’évêque, doit se faire avec l’accord des gouvernements locaux ou/et national. Comme on s’en doute, être catholique et membre du parti communiste est incompatible. Comme les gouvernements locaux ne sont constitués que d’élus venant du PC, on comprend que les choses trainent…
Dans certains diocèses, le « numerus clausus » de séminaristes est tout simplement fixé à 0, empêchant l’Église de se développer. Cela explique aussi que des Vietnamiens deviennent prêtres à l’étranger.
J’ai entendu parler de certains diocèses où il n’y a pas eu d’ordinations depuis une trentaine d’années et où il ne reste que quelques vieux prêtres.
Les catholiques sont concentrés dans quelques grandes villes (ils forment par exemple 13% de la pop à Saigon, alias HCM-ville) ainsi que dans des régions rurales très pauvres (notamment autour de la cathédrale de Phan Thiet) et dans la campagne du sud, et dans des villages de pécheurs. En pourcentage de la pop, le Vietnam est le 3e pays le plus catholique d’Asie de l’est, après les Philippines et la Corée du sud.

Ne comprenant malheureusement pas le vietnamien, je suis incapable de dire si les messes et ce qui s’y disait restait traditionnel. A voir comment les paroissiens étaient endimanchés, et les Églises pleines de jeunes à craquer, on sent que le pays est en ébullition. Le catholicisme gagne du terrain chaque année avec des dizaines de milliers de conversions.
Je n’avais jamais vu autant de monde dehors devant une église pour assister à une messe !!
Il faut dire que comparé aux croyances anciennes pleines de divinités dans tous les sens, le christianisme apparait d’une clarté étonnante.
Voyageant souvent à l’étranger, c’est un réconfort de trouver une messe tridentine à l’autre bout du monde, on se sent chez soi, vraiment partie d’une Église « catholicos » = universelle. Malheureusement, le rite tridentin n’est plus célébré au Vietnam.
Depuis que le Vietnam suit la Chine dans l’ouverture au capitalisme, la situation des catholiques est un peu moins mauvaise. Mais il faut savoir que de nombreux postes administratifs sont interdits aux catholiques (ou réservés aux membres du parti ce qui revient au même). Les catholiques vietnamiens ont également une mention de leur religion sur leur carte d’identité !!
Il y a régulièrement des manifestations de catholiques contre le PC et sur un vieux sujet de querelle (qui empoisonne encore les relations avec le Vatican à ce jour) à savoir les terres de l’Église qui furent spoliées par le PC. Bien entendu, ce genre de manifs est censuré par les médias. Nous nous sommes même rendu compte qu’il y en a eu une dans une ville où nous étions.. en le lisant dans les médias occidentaux à notre retour…
C’est bizarre d’être dans un pays où on sent que tout est fait pour exclure une population.. les églises ne sont par exemple jamais indiquées sur les panneaux routiers ou les cartes…

Les missionnaires français ont joué un grand rôle dans l’évangélisation du pays, et nous pouvons en être fiers. Qui sait, peut être un jour des missionnaires vietnamiens viendront nous redonner la lumière.
Si un jour vous avez l’opportunité de visiter ce beau pays, courez. Prions bien pour ces chrétiens persécutés.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *