la-police-de-la-pensee-continue-son-travail

novembre 28, 2005 by Medias et télé No Comments

J’apprend dans une news Yahoo bien planquée,
http://fr.news.yahoo.com/25112005/202/un-auteur-de-site-condamne-pour-avoir-traite-les-musulmans.html

que le responsable du site "SOS France" est condamné à 3 mois de prison avec sursis et 1000 euros d’amende pour.. pourquoi au fait? pour rien de concret, car si on s’en réfère aux faits, son "délit" est d’avoir mis trop près sur une même âge les mots "racaille" et "islam".
Le compte rendu donné par l’AFP est édifiant. D’habitude, les accusés sont des gentils et la justice des méchants. Mais là, bizarrement, on nous rapporte seulement l’avis du juge, et pas du tout la défense de l’accusé ou de son avocat.

sur une des pages, datée du 31 janvier 2004, on pouvait également voir unbandeau avec en son centre une photo représentant deux femmes voilées, enserréepar deux slogans: "Stop. L’islam ne passera pas" et "Assez deracailles/Résistance".

Wow, que c’est grave! Cela veut dire que la justice n’a même pas été capable de trouver une seule citation justifiant cette condamnation pour "injure aux personnes à raison de leur appartenance à une  religion", il a donc fallu arguer que ces deux mots côtes à côte permettent de lire dans la pensée de l’auteur, et de deviner qu’il dit que tous les musulmans sont des racailles, puisque les  phrases sont l’une à côté de l’autre, à un endroit important du site. Wow! quelle logique! Quel  STALINISME !!

Pour rappel, c’est la même justice qui dans le même temps ne punit pas les "rappeurs" qui insultent la France (et là, explicitement) dans leurs "chansons". Ou  qui donne des peines de prison équivalentes à des bruleurs de voiture pris en flagrant délit…
On comprend mieux du coup l’acharnement contre Sarkozy, qui lui  aussi avait  osé utiliser le mot racaille, ce qu’encore une fois les gauchos ont  tenté de faire passer pour une "insulte" envers TOUS  les habitants des banlieues (alors que Sarkozy n’a JAMAIS fait l’amalgame banlieusard=racaille).

Enfin.. dans d’autres affaires similaires, la justice avait  tenté de tuer financièrement  le webmaster.  Pour une fois, 1000 euros, ca reste raisonnable.

Bien entendu, il est possible que le webmaster ait vraiement été un  "insulteur de musulmans", j’avoeu que je ne connais pas son site. Mais, sachant qu’il y a surement des (voire des dizaines) de personnes payées par l’état ou indirectement via des assocations, pour espionner ce genre de site communautaire blanc, s’il y avait eu un dérapage, il aurait été noté dans le procès…

Une seule conclusion: quand vais-je me décider à quitter ce pays masochiste qui punit les seules personnes qui disent tout haut ce que tout le monde voit… (cf. l’exemple récent de Finkielkraut et de son interview, il a "du" se rétracter en partie)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *