Une dévotion nouvelle à Saint Joseph

Beaucoup de gens hésitent quand à la “stratégie” religieuse à adopter pour ses dévotions privées. Chacun peut “choisir” les saints qui l’inspirent. Beaucoup se confient dans la Vierge Marie notamment en sa qualité de médiatrice de toutes grâces.

Ici, je voulais explorer une dévotion à Saint Joseph renouvelée par le contexte du 21è siècle. Une dévotion choisie et qui ne conviendra qu’à certains pères de famille, mais qu’il me parait important de développer. Elle s’appuie sur quelques piliers : l’humilité, le travail, la confiance. Des valeurs “Joséphiques” (on dit bien “marial”) dont ce siècle a besoin.

L’humilité, c’est toute la vie de Saint Joseph. Il avait un travail noble, mais un travail manuel : pas un travail qui faisait de vous un notable, comme médecin, astronome, ministre, … Son travail sur le bois, outre le lien avec le bois de la croix et donc l’aspect mystique d’être relié à son Fils par son travail quotidien, c’était un travail de patience. Précision, goût du travail bien fait, avec une pointe d’ingénierie qu’un esprit scientifique du 21è siècle se doit d’apprécier. En effet, nous en savons peu sur le métier exact de St Joseph : charpentier, d’accord, mais que faisait-il exactement ? des charpentes pour les maisons du village ? d’autres pièces pour des meubles en bois ? Quoi qu’il en soit, tout cela demandait des calculs, de la force et une abnégation dans laquelle beaucoup de travailleurs se reconnaîtront : ils ne font pas les choses pour les lauriers ou pour la paye, mais par amour du travail bien fait. St Joseph, le seul de sa famille qui a eu le péché originel, portait cette conséquence du péché originel : le besoin de travailler.

Le chef et le moins élevé

St Joseph est le chef de famille : il doit veiller sur Marie et Jésus. Pourtant, il n’en est pas digne : l’ordre de dignité est inversé. Imaginez-vous devoir diriger au quotidien des personnes extraordinaires, pieuses, obéissantes même lorsque vous vous trompez. Vous en éprouveriez de la difficultés, des doutes sur votre légitimité et sur vos prochains choix. Cela vous rappelle vos difficultés à faire des choix, à être un bon père et guide ? Tant mieux car cette dévotion va prier les mérites de St Joseph pour vous aider. Et avec les évènements actuels, fausses pandémies et fausses pénuries, être un bon guide qui prévoit les risques sans tomber dans le survivalisme, ce n’est pas facile

Juste être père

Le jour où l’on devient père : je n’oublierai jamais ce jour. Cette fierté, cette sensation de responsabilité à vie sur un nouvel être. St Joseph lui a été un père hors norme : déjà pour commencer, il n’était pas le père biologique de Jésus : cela fait beaucoup rigoler les gauchistes incultes qui disent que St Joseph finalement avait une famille recomposée. Mais c’est un fait : un père a la chance de partager 50% de l’ADN de son fils. St Joseph n’avait pas cette aide pour être “connecté” à son fils. Il était marié, mais n’a jamais consommé son mariage : pensons-y lorsque nous avons des moments où notre épouse, pour différentes raisons, ne veut plus se donner à son mari. Là aussi, il pourra nous aider. Et puis, c’est lui qui donne un toit à sa famille (avec sa propre charpente ?), alors que Dieu tout-puissant aurait pu arrange tout cela d’un claquement de doigts. Mais non, depuis le début, la naissance de Jésus dans une étable, Dieu demande notre coopération. St Joseph en est un symbole : il suit le plan sans maugréer. Il y a bien une exception, un rare moment ou, comme un péché (St Joseph en a fait dans sa vie), St Joseph doute du plan de la Providence : c’est lorsque Marie est enceinte, et l’ange apparaît pour le rassurer. Là aussi, dans cette famille parfaite, St Joseph, par ce doute, est plus accessible, plus “comme nous”. Il peut intercéder ! Je suis indigne de parler à Dieu ou même à Marie. Mais qui mieux que St Joseph, mari de la Vierge et père de Jésus, pour leur parler ? Pour leur demander ce qu’ils veulent et nous le faire savoir ? Ils lui obéissaient sur terre. Alors, au ciel, lorsque nous demandons à St Joseph d’intercéder, Ils obéiront aussi.

Voilà pourquoi j’ai choisi cette dévotion. Une voie, une autre voie pour les pères du 21è siècle

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.