Les vaccins covid et les QR codes sont-ils liés à la marque de la bête ?

Dans l’apocalypse, il est question d’une “marque de la bête” qui deviendra, lors de cette période, obligatoire pour acheter et pour vendre.

Si les nonvax ont encore le droit, pour le moment, d’acheter et de vendre, on sent confusément que cette évolution diabolique, cette idée du “contrôle de tous par tous” à l’aide des QR codes, est un prélude, une répétition.

Le site “Le Grand Réveil” (celui de Louis d’Alencourt, un tradi qui n’a rien à voir avec le canal Télégram du même nom) nous propose une étude fouillée sur ce sujet des vaccins covid.

Ses hypothèses, notamment sur le fait qu’il ne faut pas partir du principe que l’antéchrist est uniquement une personne, sont intéressantes. Je vous laisse lire l’article complet et cette citation : “Les vaccins ne sont pas la marque de la bête mais le signe de son existence“. Ce vaccin singe ainsi une sorte de baptême, mais comme toute singerie diabolique, là ou le baptême est pour toujours, le vaccin doit être refait périodiquement

Notons en complément :

un site traduisant un texte de 2008 qui voit dans les puces, le signe de la bête

D’autres ont une vision plus “instantanée” et extrémisante des évènements et pensent (ce qui est exagéré, je ne suis pas d’accord) que ce vaccin est bel et bien une marque de la bête.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.