Élections et média, la loupe déformante

mars 23, 2015 by Politique No Comments

Les médias commentent les résultats du 1er tour des départementales. Tout le monde dit qu’il est vainqueur, le FN car il reste à un niveau élevé mais il n’est plus premier en tant que parti. Le PS car la déroute n’est pas pire que ça, en nombre de voix. L’UMP car il finit en tête.

En fait la présentation est trompeuse, car l’UMP a quasiment fusionné avec le centre à ces élections (contrairement aux européennes où ils étaient séparés), et le PS, grâce à la complicité du ministère de l’intérieur, s’arroge les votes de beaucoup de militants d’ultra gauche, sous prétexte que les alliances PS et un autre parti, « appartiennent » au PS (on se demande depuis quand mais bon..).

 

Donc selon la manière de compter, on peut dire que le PS remonte à fond, ou que l’UMP cartonne. En réalité, si on raisonne par très gros blocs, équivalents entre élections, on se rend compte que par rapport aux européennes de 2014, il y a en fait un … total statu quo !! Et oui ! Voici ces chiffres, calculés par totalisation des chiffres officiels du ministère de l’intérieur :

  • Bloc de gauche : PC, PG, PS, EELV, DVG…. : Européennes 34.0% – Départementales 36,8%
  • Bloc du centre et de droite : UDI, UMP, Modem, DVD … : Européennes 36,7% – Départementales 36,6%
  • FN (et quelques « extrême droite » qui trainent): Européennes 24.9% – Départementales 25.3%
  • Divers : Européennes 4,4% – Départementales 1,3%

On voit bien que la gauche progresse un peu au détriment des divers, mais dans l’ensemble tout est très stable. Et paradoxalement, le bloc du centre et de droite, qui se proclame vainqueur, et sera vainqueur au 2e tour grâce à la division de la gauche, est derrière le bloc de gauche, et en baisse en total de pourcentage !!

Bien sur, il n’y a pas grand chose en commun entre un partisan de Valls et du CAC40, et un altermondialiste votant Mélenchon. Ou entre un bourgeois centriste anti-FN à la Juppé, et un anti immigration à la Hortefeux. Mais ça, c’est la magie des « alliances ».

 

Depuis 2 ans en réalité, la France est coupé en 3 blocs de taille comparable, avec 3 votants à Droite, 3 à Gauche et 2 au FN. tout le reste, c’est du blabla de commentateur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *