Est-il exact que les juifs ont été prévenus avant le 11 septembre ?

avril 30, 2014 by Politique, Religion No Comments

Autant le dire tout de suite, chez NOM, nous ne croyons pas à la version officielle bidon sur les attentats du 11 septembre. Nous avons lu ces rumeurs concernant les juifs et le 11 septembre :

  • La 1e dit que les services secrets Israéliens ou d’autres moyens secrets, ont avertis les juifs travaillant au World Trade Center, leur conseillant de ne pas venir travailler en ce 11 septembre.
  • La 2e dit que aucun juif n’est mort sur 3000 victimes, et donc que cela ^prouve qu’ils étaient tous au courant

Alors, est-ce vrai ou faux ?

Nous y croyions bêtement, tout cela étant écrit aussi sur des sites sérieux. Pourtant, ces rumeurs sont totalement bidons, et nous sommes d’autant mieux placés pour le dire que nous croyons que le 11-septmbre est un « Pearl Harbor du 21e siècle », une catastrophe tolérée voire aidée, pour justifier une entrée en guerre.

Alors non, il n’y a eu aucune communication à certains juifs avant le 11 septembre ,et encore moins à tous. D’ailleurs, comment aurait-il été possible de trouver les numéro de téléphone ou emails des plusieurs milliers de personnes d’origine juive travaillant au WTC, pour tous les prévenir ? Sans compter les employés temporaires, ceux en voyage depuis ailleurs et devant venir ce jour-là au WTC, etc… c’est absurde.

La rumeur vient du fait qu’un certain journaliste, Yuval Dror, du quotidien Israélien « Haaretz », a publié un article relatant un fait divers qui s’est passé dans la société israélo-américaine Odigo.

En fait, deux employés d’Odigo ont effectivement reçu un email 2h avant, d’un expéditeur qu’ils ne connaissaient pas (mais à priori un pseudo d’un autre employé de la société) , annonçant d’une manière vague des attentats. On est à des années lumière de la rumeur.

Le nombre de morts juifs le 11 septembre

Désolé pour la confusion, nous nous arrêterons à la religion juive. Une première explication de la rumeur est que le gouvernement israélien a recensé officiellement 5 morts (et non 0) pour le 11 septembre : 2 dans les tours et 3 dans les avions. Il s’agit à priori, des personnes ayant le seul passeport israélien. Comme on peut s’en douter, les personnes juives de New-York ont la nationalité américaine depuis belle lurette.

Le chiffre de 4000 juifs prévenus a aussi circulé. Il n’a aucun fondement et a été inventé par le journal Al-Manar, simplement parce que l’ambassade d’Israël aux USA a reçu 4000 appels dans les jours suivants (dixit Asas Salinger, de l’ambassade).

Alors, tout simplement, comme il n’existe pas de recensement par religion et par lieu de travail, les estimations sur le nombre de juifs morts ont été faites de deux façons :

  • En comptant les enterrements
  • En lisant les noms de famille des victimes et en essayant de déduire leur origine

Via les enterrements, nous avons le décompte partiel fait sur la société Cantor, qui a perdu 658 employés. Sur ce décompte partiel de moins de 400, (390), on trouve 49 enterrements juifs. un 12-13% en ligne avec la proportion de juifs à New-York.

Quant à la liste totale avec le nom des victimes, on trouve assez de Goldstein, Ilowitz, Isaac… pour savoir que les chiffres annoncés par les différents journaux, de 300 à 400 victimes de confession juive, sont vrais.

Quand bien même les chiffres seraient un peu plus bas, une autre explication rappelle que cette année-là, une grande fête juive tombait le 18 septembre, et dans les jours précédents, les juifs avaient tendance à arriver plus tard, ayant plus de prières à faire le matin.

 

Bref, en tout cas, les rumeurs sont fausses et ont souvent été propagées par des antisémites

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *