La fraternité Saint Pie X triomphera

janvier 11, 2014 by Prophétie, Tradition No Comments

Selon une page repérée par le site Eschaton, la Fraternité Saint Pie X aura le triomphe à la fin…

En fait sur le site des amis de la stigmatisée Marie-Julie Jahenny, alis MJJ, un récit d’exorcisme qui semble à peu près authentique, le dit.

Voici quelques réflexions :

– Ce sont les démons qui parlent sous l’ordre du Christ. Ils réaffirment des vérités bien connues des tradis sur la crise de l’Église, notamment que la communion dans la main est une horreur et qu’il faut garder le célibat des prêtres

– Quant à la validité de le nouvelle messe, il est affirmé aussi que cela dépend de l’intention du prêtre qui la dit.

– Quoi qu’il en soit, cet exorcisme rappelle aussi que même invalide, une messe apporte des grâces, et bien plus qu’un acte de foi quelconque fait à la maison. Cela bat totalement en brèche deux opinions :

– La 1e, celle des sédévacantistes, qui soutient que toutes les messes « una cum » (tradi reconnaissant le pape) ou de Paul VI sont mauvaises et que par conséquent il vaudrait mieux les éviter que d’y aller.

– La 2e, répandue auprès de nombreux tradis extrémistes, (de type « Williamsonistes » si on peut dire), et qui pensent aussi qu’il vaut mieux rester chez soi que d’aller à une messe de Paul VI, lorsqu’il n’y a pas de messe de St Pie V à une distance raisonnable (1h de route en gros)

Donc NON ! dans ces cas là, vous DEVEZ aller à la messe, même de Paul VI, quitte à lire la messe de Saint Pie V dans votre missel trankilou pendant que les simagrées en français correspondant à chaque étape se déroulent.

Ce qui me rassure aussi c’est que cela correspond à ce que je fais dans la pratique, notamment lorsque des lieux de vacances sont trop éloignés d’une messe de St Pie V (voire qu’il n’y en a pas du tout dans le pays).

Rester humble et ne pas croire que seuls les pratiquants de la Fraternité St Pie X seront sauvés.. c’est important. Il faut être inflexible sur la foi et sur les principes, mais flexible dans la pratique pour s’adapter aux manques de messe. Cette flexibilité est d’ailleurs une constante de la religion catholique bien comprise, loin d’un rigorisme bête comme appliqué chez certains protestants fondamentalistes.

Courage ! Le triomphe viendra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *