iran-les-usa-continuent-leur-preparatifs-de-guerre

août 17, 2005 by Revue de web No Comments
D’après une nouvelle de l’AP (10 aout 2005, 8h58), les préparatifs pour la guerre contre l’Iran continue. En effet cette nouvelle relate que Rumsfeld, un des bien connus faucons (faux?? lol), est dans la phase d’accumulation de fausses preuves pour avoir des raisons de déclarer la guerre.
 
Le scénario demandé par le groupe Bilderberg, à savoir une déclaration de guerre d’ici la fin de l’année, se confirme donc. Pour l’instant, comme contre l’Irak (les scénarios se répètent à l’identique), on a un pouvoir que les USA n’aiment pas, du pétrole, et un contentieux avec l’AIEA. Et puis, maintenant, soi disant, les iraniens fournissent des armes aux insurgés irakiens.. de même que Saddam Hussein était sensé entretenir un lien avec Al Qaeda …
 
Les USA ne sont jamais à cours d’argument bidon. On se souvient des documents faux à 100% de fourniture d’uranium nigérian à l’Irak sous enmbargo.. Pauvres iraniens, que vont-ils encore inventer pour les attaquer?
Certes, je ne suis pas fan du régimes des ayatollah. Mais à voir le chaos qui règne en Irak, je ne préfère pas penser à ce qui peut arriver si l’Iran, pays 3 fois plus peuplé, est attaqué. Ca sent la guerre mondiale..
 
Pour mémoire, la dépêche exacte puisqu’elle risque de disparaitre:
 
 WASHINGTON (AP) – Le secrétaire américain à la Défense Donald Rumsfeld a renouvelé mardi ses vives critiques à l’égard de Téhéran, affirmant que certaines des armes utilisées par les insurgés irakiens proviennent d’Iran.

Toutefois, au cours de sa conférence de presse donnée au Pentagone, Rumsfeld a précisé qu’on ignorait encore si ces armes avaient été fournies par des membres du régime iranien ou si elles avaient transité par l’Iran.

"Il est vrai qu’il a été clairement établi et sans ambiguïté aucune que des armes en provenance d’Iran ont été découvertes en Irak", a-t-il souligné. "Il est particulièrement peu utile de la part des Iraniens d’autoriser que les armes de ce type franchissent leur frontière", a-t-il ajouté sans plus de précisions. AP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *