les-mensonges-de-lafp

Il est notoire que l’AFP est une agence de sensibilité marxiste, pote avec l’extrême gauche. Les mots sont toujours soigneusement choisis dans leurs dépêches, d’autant que souvent ils seront repris exactement par tous les autres médias.
Revenant sur les incidents qui se sont passsés à la Goutte d’Or (=pour info près de Barbès, annexe du maghreb), l’agence ajoute ce jeudi 10mars à 9h34, commentant le fait que le policier qui a blessé un malfaiteur va être mis en examen (bien entendu, je sens que le gentil délinquant sera vite relaché):
« Balé Traoré a été présenté mardi par le ministre de l’Intérieur Dominique de Villepin comme « un trafiquant de crack bien connu des services de police et au casier judiciaire bien fourni », ce que conteste sa famille »
  
Pourtant, il est facile de savoir qui dit la vérité. A votre avis, qui la dit? la police, qui le prend la main dans le sac, ou sa famille? Ceux qui subissent ses crimes et ont accès à un fichier officiel de le république, voire le ministre de l’intérieur? Ou bien ceux qui (et ils sont surement nombreux) vivent de son juteux trafic et veulent donc le défendre?
Mais chacun le sait, l’AFP est « neutre ». Neutre lorsque la vérité est évidente. Mais engagé lorsqu’il s’agit de relater les faits de l’extrême gauche…
 
Enfin, faut-il revenir sur le fait qu’il est inacceptable que des centaines d’immigrés viennent narguer la police en plein Paris, pour défendre un délinquant?
Lorsque, au lieu de veir défendre des délinquants, les « jeunes de banlieue » [qui sont maintenant à 3km des Champs Elysees..) viendront remercier la police de les avoir libérés d’un caid, alors là peut être ils auront des chances de s’intégrer dans la société française et de réussir. Mais pour l’instant, ils s’excluent eux mêmes, en prenant parti du mauvais côté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *