Monseigneur Bruno Amicarelli

décembre 18, 2016 by No Comments
Wikis > Monseigneur Bruno Amicarelli

Celui qui se fait appeler « Monseigneur Bruno » (Bishop Bruno en anglais), Bruno Amicarelli en nom complet, dessert une petite chapelle privé près de Charleston, SC, USA (Caroline du Sud).

C’est en se renseignant sur les lieux de messes dans cet état que j’ai constaté que malheureusement, la FSSPX en est absente.

En fait il semble que Charleston était desservi par la FSSPX à partir de 1977 mais la chapelle aurait rapidement (en quelques années) fait partie des endroits passés aux mains des prêtres sédévacantistes qui quittèrent la frat.

Après de multiples rebondissements (et probablement plus grand monde dans cette communauté sédévac de Caroline du Sud, vu la petite chapelle de « Mgr Bruno » et le changement régulier d’adresse), depuis 2008, c’est ce fameux « Monseigneur Bruno » qui dessert la ville (enfin sa banlieue maintenant, Summerville, SC)

Ce qui est triste, c’est que les sédévacs qui éditent le site traditio.com, et un annuaire de la messe tridentine en Amérique du Nord, le classent parmi les « indépendants », c’est à dire les prêtres qu’ils recommandant le plus, même devant leurs congrégations CMRI et SSPV.

Autant pour les prêtres qui ont 80 ans et sont sérieux, ce classement peut se comprendre. Mais pour des gens comme ce père Amicarelli, passé par tous les chelous qui gravitent autour des débris de la tradition, alors là, non ! Bien sur, cela n’a rien de personnel, ce « Monseigneur » est peut être très bien et bon. Mais quand déjà sur sa page internet, il revendique d’avoir été ordonné évêque avec des lignés de vieux catholiques, d’orthodoxes et de catholiques romains, on comprend que c’est louche. Il se prétend de la ligné de Mgr Thuc (ce qui n’est déjà pas rassurant) mais quand on creuse un peu (je vous avoue que j’ai eu la flemme de faire les poubelles de toutes ces histoires sordides), il semble que ce soit de manière indirecte : en gros, des « monseigneurs » issus (après déjà 3 ou 4 sous consécrations en quelques décennies) se « ré ordonnent » les uns les autres de manière croisée. Comme chacun selon son histoire personnelle a fricoté avec divers « monseigneurs », on se retrouve avec ce genre de « course à la légitimité » et de « monseigneurs » ordonnés des tas de fois de manière circulaire.

Bref, tout cela n’est pas rassurant du tout, et contrairement à ces fous furieux de traditio.com et autres sédévacantistes forcenés, je soutiens qu’il vaut mieux aller dans une des deux églises « officielles » disant une messe indult en Caroline du Sud :

Bishop Bruno est venu lui-même sur un forum où on discutait de lui et de son « consécrateur principal » Mgr Taylor. Le fait qu’on rappelle que ce Taylor ait aussi « sacré » Spadafore, défroqué exerçant la magie, semble ne pas lui avoir plu, ni les autres enquêtes  : des histoires de certains « évêques » faisant des sacres dans des appartements de 2 pièces transformés en chapelle, avec des cartons qui traînent. Ou d’autres faisant des annonces dans des journaux pour « recruter » de futurs prêtres… et j’en passe et des meilleures. En outre, ses propos sont très moyens pour un soi-disant évêque (« coward », « manure », …).

Bref, les églises tridentines en Caroline du Sud ayant la messe le Dimanche :

  • Sullivans Island – Église Stella Maris à 17h30
  • Taylors – Église Prince de la paix – 12h00

Comments are closed.