Teodora Vasquez : mensonges en séries par nos journaleux préférés.

février 15, 2018 by Religion, Revue de web No Comments

Revenons à l’instant sur le cas de Téodora Vasquez: cette femme a été soi-disant, d’après les journaux mainstreams, condamnée à 30 ans de prison pour avoir eu une fausse couche. En réalité, elle a été condamnée pour homicide, car la cour a considéré, suite à une expertise scientifique (autopsie), que son enfant était né vivant. Mais bien sûr, ses juges sont des idiots qui n’ont pas pesé le pour et le contre avant de la condamner à 30 ans de prison.

Journaux menteurs

bizarrement aucun des Journaux officiels ne donne la version des juges du Salvador, le pays qui l’a condamnée.

Ce qui est très étrange, c’est qu’en cherchant des sources sur Internet, on ne trouve effectivement jamais la version des juges. En creusant un petit peu, on se rend compte que cette histoire est tout de même carrément rocambolesque :

en effet si on se réfère au peu de sources que nous pouvons trouver :

  • d’une part cette femme avait à l’époque 24 ans (en 2007)
  • Elle avait 1 enfant ; d’après ses déclarations elle se retrouve dans une école.. alors on comprend pas trop ce qu’il faisait là alors qu’elle était à quelques jours de l’accouchement dans son 9e mois
  • bref elle se trouve dans une école et là elle est prise de violentes douleurs de saignements et elle s’en va dans les toilettes et puis elle essaie d’appeler le 911.. avant ou après les toilettes je ne sais plus, et comme par hasard on ne lui répond pas
  • soi-disant que son bébé est né vivant entretemps, elle le sait bien qu’elle s’était évanouie et qu’elle le croyait encore dans son ventre
  • je dis comme par hasard pour le 911, car d’après elle 4 heures plus tard, elle se réveille menottée par les policiers. Comme par hasard cette fois-ci ils sont venus pour l’arrêter et ont répondu à un appel
  • alors je ne sais pas vous quand vous appeler la police déjà si vous n’y arrivez pas et que c’est grave, vous réessayez.
  • d’autre part, qu’elle ait appelé avec un fixe ou mobile,  d’après elle il s’est passé 4h entre le moment où elle a appelé le 911 et le moment où les flics sont arrivés suite à un appel par une de ses collègues : ça fait quand même assez longtemps pour aller appeler des amis, pour ré essayer d’appeler 911, ou pour essayer de sortir dehors et trouver du monde dans la rue pour l’aider
  • mais non bizarrement dans cette situation épouvantable elle reste enfermée là et nous devons croire qu’elle est innocente
  • et le plus incroyable, c’est que elle se fait défendre par des tas d’associations opposées à l’avortement. Donc c’est comme si une personne accusée de trafiquer de la drogue se faisait défendre par des associations pour la légalisation de la drogue.. mais elle prétend quand même être innocente. Alors soit elle est débile et se fait instrumentaliser par ces associations, soit on se fout vraiment de nous. Mais vraiment très fort. Et 99,9% de nos concitoyens vont retenir que les lorsque les Catholiques ont encore le pouvoir comme au Salvador, on emprisonne des femmes pour des fausses couches. Désinformation gigantesque de nos ennemis.

Tout cela n’implique pas forcément que cette femme soit coupable, vu que nous n’avons pas tous les éléments. Mais au minimum, elle a été gravement négligente dans la gestion de sa grossesse, et de ces heures : l’emprisonnement apparaît donc comme un choix tout à fait plausible pour un juge honnête

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *