terre vue de l'espace

La planète va très bien, merci !

mars 11, 2015 by Politique No Comments

Non, la propagande des écolos gauchiste ne viendra pas jusqu’à ce site. C’est même un mensonge scandaleux. Le 19 aout 2014, pas moins de 120 journaux (sur Google news) ont repris une information d’une campagne marketing du WWF, affirmant que la planète « vit à crédit à partir d’aujourd’hui ».

terre-a-credit-google

Recopié et ré écrit à l’infini par une armé de journaleux débiles qui n’ont de journalistes que le nom, et qui se contentent de réécrire des communiqués (on appelle ça des Copy Writers dans le milieu du web chez nous), ces mensonges prennent une tournure dramatique

Les titres font peur : vit à crédit, dette écologique, la planète s’épuise, danger de faillite, les terriens vivent à crédit, à bout de ressources…

C’est repris par tous les grands journaux, en pleine page, et avec des logos pour faire style que c’est du sérieux qu’on a vérifié. Ainsi sur Libération, journal du non-moins malthusien Rothschild, on peut lire :

ecolo2

« Décryptage » ?? j’espère que c’est une blague, tant cet article copie colle les déclaration de l’ONG sans les vérifier. Le sous-titre de la page est même encore plus éloquent : banqueroute environnementale, rien que ça (ils sont bons niveau référencement chez Libé)

 

Vous pouvez lire les (à cette date) 138 commentaires de lecteurs : pas un seul ne remet en question la vérité du chiffre qu’il a lu. Certes, certains minimisent l’impact et sont anti écolos (une minorité). Mais ils n’iront jamais chercher la source de l’article et lire les détails. Remarquez c’est un peu normal, Libération a repris ce communiqué sans même faire de lien vers la publication originale. Très professionnel tout cela. Alors non, tous les commentaires veulent qui spolier les 1000 plus riches pour doubler le SMIC, qui limiter les enfants à deux, qui supprimer les téléphones, la décroissance.

Bref que des conneries malthusiennes, basées sur un article qui est du vent.

Mais pour prouver que les journalistes n’ont vraiment pas de patrie ni de logique, voilà le pompon : le journal censé être centriste et pro-affaires « La Tribune » reprend aussi cette « nouvelle » :

ecolo3

Fantastique. Mais pourtant, quelques jours plus tôt, j’ai pu y lire la seule critique censée de ce tissu d’âneries du WWF :

Les calculs hasardeux de l’empreinte écologique

ecolo4

On y explique bien que le calcul du WWF dit qu’il nous faut 18,2 millions d’hectares alors que nous n’en avons que 12 de cultivables.

Problème, gros problème : le calcul est bidon : il fait la somme de ce qui est vraiment utilisé, soit 70% de la surface cultivable, plus 81% qui sont ajouté pour absorber les émissions de CO2. Cet ajout est doublement débile :

  • Parce qu’il n’y a pas que le CO2 dans la vie et que planter des arbres est loin d’être la meilleure solution pour absorber du CO2. Et que certaines solutions énergétiques se font dans des déserts (par exemple des panneaux solaires) et n’ont pas besoin de diminuer la surface cultivable.
  • Parce que dans tous les cas, nous n’irons jamais recouvrir 80% de la surface cultivable de la terre avec des arbres, ce serait stupide

 

Bon, vous pouvez toujours être désespérés, on prouve par A+B aux gens que les écolos mentent sur les chiffres, et bien ils restent écolos. Les commentaires sur ce contre-article sont du genre

« pas tout compris, j’ai jamais vu un panneau solaire absorber du CO2 »

« Des chiffres, des chiffres, par type qui, encore une fois, n’est jamais sorti de son bureau pour voir du concret »

Etc..

Un commentaire de Murps résume bien notre idée : qu’il y ait des problèmes écologiques, c’est sûr (encore qu’il faille respecter la Vierge). Qu’on mente pour imposer un agenda malthusien, je dis non.

ecolo5

PS : pour être honnête, sur 120 articles, il y en a un intelligent :

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/environnement/la-terre-a-credit-les-limites-d-une-campagne-choc_1569282.html

Qui regarde, cette fois-ci simplement sous l’angle de la présentation des résultats et non de leur calcul, pourquoi les classements sont stupides. Par exemple le Brésil apparait en vert car il a l’Amazonie, ce qui est stupide et ne veut en rien dire que le pays se comporte bien au niveau environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *