Pour quel candidat un catholique peut-il voter ?

avril 9, 2012 by Religion No Comments

Pour les élections présidentielles de 2012, tout catholique a deux devoir divergents :

  • S’investir dans la vie politique et l’avenir de son pays
  • Ne pas soutenir un candidat qui aurait des positions anti chrétiennes

Or, malheureusement ces simples deux propositions sont en France contradictoire. Il n’existe aucun candidat qui soutienne la DSE, Doctrine Sociale de l’Église, malheureusement peu mise en avant ces derniers temps par les papes, et délaissée au profit d’une « realpolitik » très critiquable du Vatican.

 

Afin d’y voir clair, nous avons donc fait le tour des programmes des 10 candidats et noté plusieurs catégories, selon la DSE quand il s’agit de morale.

Pour le volet économique, nous avons privilégié les programmes qui ne tombent ni dans le communisme, ni dans le capitalisme, comme l’Église l’a toujours prônè.

 

Au final, ça n’est pas évident. Deux candidats possibles, qui auraient été de bons votes, n’ont pas réuni assez de parrainages :

  • Carl Lang, dissident du FN, croyant qui a bien compris le problème religieux, même si malheureusement il reste rempli des solutions simplistes du FN
  • François Asselineau, un gaulliste nationaliste habitué de politique internationale, un homme à la vraie stature de président, bien que ses positions en matière de morale, soient assez floues, à l’instar de Cheminade.

 

En étudiant  le tableau, il nous reste donc :

  • Marine Le Pen. Malheureusement toujours aussi incroyante et versée dans l’apologie de la « laicité » franc-maçonne. Et avec son programme économique stupide, plus proche du « socialisme nationaliste » que d’une place correcte de l’état, non hypertrophié.
  • Nicolas Dupont-Aignan, dont le programme est intéressant. Mais il a toujours fait alliance avec l’UMP pour avoir ses élus, comme Philippe de Villiers avec le MPF. Cela affaiblit ses prises de position anti UE. De plus, NDA a accepté l’invitation du GODF (Grand Orient De France) pour parler devant les francs-maçons, et défend devant eux « l’école de la république », école qui rappelons le fut créée au 19e siècle pour contrecarrer l’influence de l’Église, (qui était la seule à éduquer tous les enfants), en distillant l’esprit franc-maçon.
  • Sarkozy que tout le monde connait bien pour ses mensonges répétés et ses coups de pipeau, faisant mine de défendre la France tout en étant le petit chien des USA, en laissant rentrer 200 000 immigrés par an, en instaurant la constitution européenne malgré notre vote NON, etc…. Malgré tout, avec lui on sait à quoi s’attendre… au moins côté moral, il y a un statu quo, là où la gauche veut légitimer les pires horreurs comme l’euthanasie.
  • Cheminade, correct sur la plan moral bien que très centriste, anti mondialisme et dénonçant Rothschild et ses sbires.. Mais certaines de ses idées respirent une sorte de socialisme des lumières, ou de l’idéalisme et des théories bizarre sur la science… pourquoi pas du coup mais il y a peu de super propositions.
  • Bayrou : en bon héritier des démocrates chrétiens, c’est le moins moral des candidats de droite et du centre, ce qui le discrédite directement à nos yeux.

Du coup rien de génial. MLP, NDA et Cheminade sont « votables » malgré leur défauts. Pour le 2e tour, il faudra en tout faire barrage aux idées nauséabondes et religieusement rétrogrades de François Hollande

 

En attachement se trouve le fichier de notation :

https://docs.google.com/open?id=0B9Z3U6V58katbUF2cjllZVpUY3V1WDFzM09zRlRLUQ

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *