grippe-a-h1n1-la-desinformation-continue

novembre 24, 2009 by Revue de web No Comments

Hier soir à la télé, et sur internet, une des grandes nouvelles est comme celle ci sur Yahoo :
« Les centres de vaccination pour la grippe A(H1N1) pris d’assaut »

En lisant l’article, on se rend compte de quelques chiffres :
« 
La fréquentation des centres de vaccination français contre la grippe A(H1N1) a été multipliée par sept en une semaine, atteignant 70.000 entrées contre 10.000 initialement« 

« Les livraisons des 94 millions de doses de vaccin commandées par la France vont s’étaler jusqu’à février, a-t-elle dit. »

« L’épidémie de grippe A(H1N1) a fait 48 morts en France dont trois personnes sans facteur de risque connu, selon le dernier bulletin épidémiologique remontant au 18 novembre.
« 

Les médecins réquisitionnés ou volontaires sont payés 66 euros par vaccination

l’opération a coûté près d’un milliard d’euros.

Après les faits, les conclusions :
– Une vaccination prend 10 minutes, un médecin peut donc gagner 3168 euros en une journée normale de travail.
– Je n’ai pas le nombre personnes touchées par H1N1 actuellement. En fait personne ne le connait, on a juste des chiffres de gens qui viennent consulter pour la grippe, sans savoir si c’était H1N1, et ce nombre est en cumulé d’environ 1 million depuis le début de l’hiver. Admettons le nombre de H1N1 à 500 000. Le nombre final de personnes touchées, sans le vaccin sera, nous dit-on, de 15 millions en France. En extrapolant sur les morts actuels, cela donnerait donc 90 personnes qui mourraient sans avoir de maladies, et 1350 personnes déjà malades. Je pense que la grippe classique fait autant de morts chaque année.
– Au rythme ou vont les choses, il reste 17 semaines d’ici la fin de l’hiver. A 70 000 vaccins par semaine, 11.9 millions de personnes auront été vaccinées, soit moins de 20% de la population. On est loin d’une « prise d’assaut ».
– Avec 20% de gens vaccinés, en admettant qu’il n’y a pas d’effet secondaire, que le vaccin est efficace à 100%, et que 80% des gens « à risque » sont vaccinés, on « sauverait » environ 1080 personnes à risque (qui pourront probablement de toute façon d’autre chose dans l’année qui vient) et 18 personnes « non à risque ».

– à 66 euros * 12 millions de vaccinés, cela donne un cout de 792Meur. Avec le cout du vaccin, on passe donc à 1.8 milliards d’euros. Ce qui donne donc un cout de 100 millions d’euros dépenses par personne « saine », ou 1.67 million d’euro par personne malade « sauvée » (temporairement). Avec cet argent là, on aurait de quoi nourrir et loger tous les 100 000 SDF de France pendant tout l’hiver, ou bien financer 18 téléthons, enfin bref plein d’actions qui sauveraient beaucoup, beaucoup plus de monde (je n’ose même pas calculer le nombre d’enfants africains qu’on pourrait nourrir)

S’il y a 94 million de doses reçues sur enocre 3 mois, cela fait 31 millions par mois, donc 1 million par jour. Avec 10 000 vaccins par jour, je pense qu’on a largement de quoi faire, non ? Alors l’argument comme quoi il faut vacciner par priorités, heu…..

Enfin pour expliquer l’afflux soudain de gens dans les centres, il faut rappeller que le gouvernement vient se faire exprès d’envoyer des centaines de milliers de bons en même temps, créant lui même le besoin et la peur grâce à ces envois. Cette « prise d’assaut » reviendrait à dire qu’après une distribution de flyers dans la rue annoncant une conso gratuite dans un bar, le nombre de client a été multiplié par 7 « par hasard ». De la pure désinformation…

Enfin, 70 000 vaccinations, dans 1000 centres, en 7 jours, cela fait toujours 10 par centre et par jour… On est loin de la « prise d’assaut » qui doit être organisée dans certaines villes de banlieue ou on a soigneusement pris soin de distribuer des bons en masse et de ne prévoir pas plus de médecins…

Dernière info très drôle : 80% des gens morts à cause du H1N1, sont morts à cause du H1N1. Vous croyez que c’est une blague ? Non, c’est très sérieux :
Depuis le début de l'épidémie, 48 décès liés à la grippe ont été signalés. Parmi les 46 premiers
décès, 80 % concernent des personnes pour lesquelles le virus A (H1N1) 2009 a été confirmé
par un test virologique

Ca se passe de commentaires..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *