police-de-la-pensee-suite

Aujourd’hui dans les nouvelles, la gauche s’indigne qu’un député UMP trouve à redire d’entendre des youyous dans la moitié des mariages de sa mairie. Pourtant, c’est là une preuve de faillite de l’immigration française, et une vérité qui, comme d’autres, recommence à être dite par l’UMP, grâce au franc parler de Sarkozy qui a un peu libéré la parole dans ce parti. Il était en effet devenu sous Chirac une sorte de « version un peu plus libérale économiquement du PS ».
 
Pourtant en analysant les paroles exactes, il n’y a rien de raciste, fascite, et que sais-je encore. C’est la simple vérité, que de sources concordantes il semble que 20 à 25% des mariages d’immigrés soient arrangés. (Notamment, je n’arrive pas à comprendre pourquoi un illégal a le droit de se marier si facilement, sans qu’il y ait des controles renforcés dus à la probabilité de mariage « blanc »). Sur environ probablement 40 000 mariages impliquant au moins un étranger par an, cela ferait 8 à 10 000 personnes qui, 1 an après ce mariage blanc, verront leur situation légalisée.
En ajoutant cela aux environ 10 000 personnes déjà légalisées chaque année (surtout pour « VPF » c’est à dire parce qu’ils ont des enfants scolarisés en France, ou des raisons de famille), cela donne 20 000 illégaux légalisés chaque année, parmi les 200 000 entrées annuelles… 20 000 qu’il serait facile de supprimer, si on les avait renvoyé au pays dès l’ordre recu, et non pas dans seulement 35% des cas comme c’est le cas actuellement (car bien entendu après plusieurs années, cela devient plus délicat de renvoyer une personne..)
 
Bravo M. François Grosdidier de dire la vérité.
 
De l’autre côté, la pratique de « testing » de SOS Racisme va être légalisée. Or, tel qu’elle est pratiquée actuellement, cette pratique se contente de faire passer un couple « gaulois », puis un couple « IOOE » censés être équivalents (mais comment le prouver), de voir si le couple IOOE est refusé pour rentrer dans un endroit sélectif, puis d’en conclure que les videurs, donc l’établissement (alors que le videur peut agir de sa propre initiative) est raciste.
– Réaliser un test sur 1 exemple ne prouve rien, il faudrait une bonne dizaine de test pour avoir une petite crédibilité statistique, toute personne ayant fait de la statistique, donc des études supérieures ou bac ES, le sait.
– La raison du refus sur quelques exemples peut très bien être due à d’autres critères comme l’habillement, le style, un piercing ou pas, l’attitude arrogante ou pas, le regard, etc… autant de choses qu’un videur ne doit pas avoir à justifier.
– Un endroit privé doit garder le droit d’accepter ou refuser qui il veut sans intervention de l’état. On tombe dans le communisme ! Ou bien devrons nous accepter toutes les racailles, de peur que si elles sont IOOE, elles portent plainte pour discrimination.
– Le jugement porte sur une police de la pensée qui prétend lire une cause raciste dans la tête du videur comme cause de sa décision. Sans aucune preuve…
Bref, cette loi est grave, et c’est De Villepin qui la promeut, un gars censé être de droite. Villepin, repars avec tes copains socialistes et lache nous !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *